Rachat de crédit, à quels points fait-il faire attention?

Rachat de crédit, à quels points fait-il faire attention

Le rachat de crédit peut également être appelé restructuration, consolidation ou encore regroupement de crédit. Il est possible d’effectuer cette opération qui consiste à substituer un ou plusieurs contrats de crédit ou dettes préexistants par un seul et unique crédit avec un taux et une durée de remboursement différents sur presque tous les types de crédits (consommation, immobilier, privé, etc.).

Les avantages d’un rachat de crédit

Avec un achat de crédit, vous avez tout d’abord l’avantage de ne vous adresser qu’à un seul interlocuteur. C’est-à-dire que vous avez recours au service d’une seule et unique banque. Vous avez également un seul taux et une seule date pour rembourser la totalité de vos prêts.

Ainsi, vous pouvez vous focaliser sur un seul objectif et gérer vos finances plus facilement. Ensuite, vous faites des économies significatives en n’ayant recours qu’à une seule assurance pour garantir votre prêt. Il réduit également la totalité de vos charges mensuelles ou mensualités, vous pouvez donc vous lancer sur de nouveaux projets, profiter de vos revenus ou tout simplement vivre plus aisément. Et enfin, vous avez une échappatoire au surendettement.

Les conditions pour bénéficier d’un rachat de crédit

Il est tout d’abord important de savoir qu’il existe quatre types de rachat de crédit : le rachat crédit locataire regroupant plusieurs crédits à la consommation, le rachat immobilier regroupant les crédits immobiliers et les crédits à la consommation, le rachat de crédit professionnel et le rachat de crédit par achat-vente à réméré.

Ce sont donc les personnes endettées, les personnes surendettées et les négociateurs de taux à la baisse qui sont surtout intéressés par la restructuration. Tout le monde peut donc demander la restructuration. Par contre, certaines conditions sont quand même exigées. Notamment, l’établissement prêteur comme comparateur rachat de crédit .com analysera la capacité d’endettement et la solvabilité du client. Celui-ci doit donc justifier de revenus suffisants et stables afin de pouvoir effectuer le remboursement.

Les pièges du rachat de crédit

Même si le rachat de crédit semble être la meilleure solution pour échapper au surendettement, il est important de savoir qu’il n’est pas toujours avantageux pour le client. Notamment, lorsque vous tenez à diminuer vos mensualités en allongeant la durée de remboursement de votre prêt, vous augmentez également le coût global de votre crédit en accumulant les intérêts. Votre endettement est donc supérieur à celui d’origine.

Il faut également prêter attention à divers frais relatifs à l’opération. En effet, il faut prendre en compte des pénalités pour remboursement anticipé, des frais de garanties et des frais de courtage dus à l’ancienne banque.

Ils alourdissent encore la totalité de votre prêt. Enfin, le principal piège du rachat de crédit est l’arnaque. Assurez-vous donc de vous adresser à un courtier agréé. Sur ce, vérifiez bien le statut et le sérieux de votre banque. De plus, n’envoyez en aucun cas vos documents originaux à une entreprise qui ne peut justifier de sa qualité d’établissement de crédit ou de société intermédiaire en opération bancaire.